Revue Lélixire, n° 6 - Editions Robin


Un hommage à Guillevic, suivi d'un "Tête à tête" avec Jean-Baptiste Pedini. On peut retrouver dans ce numéro : S. Davin, Olivier Massé, Kévin Petroni, F. Farre, LR. Barbaux, V. Bélenger, J-M Tartayre, J. Sceaux, C. Hester, L. Delis, E. Pisonero, D. Birnbaum, S-P Prat, Elydé et Gabryel, M. Roy, S. Simonneau, G. Lejard, Zerkalo et le petit dernier, J. de la Fontaine.

Le lien vers l'éditeur : un petit clic...

Ecrit(s) du Nord, 23-24


Échanges entre Max Alhau et Jean-Louis Rambour, Bernard Bourel et Arlette Chaumorcel, Judith Chavanne et Jean-Marc Sourdillon, Christian Degoutte et Anna Jouy, Pierre Dhainaut et Sylvie Fabre G., Rémi Faye et Werner Lambersy, Romain Fustier et Cécile Glasman, Luce Guilbaud et Marie Huot, Cécile Guivarch et Amandine Marembert, Gilles de Obaldia et Jean-Christophe Ribeyre, Étienne Paulin et Jean-Baptiste Pedini, Carmen et Marie V.
Poèmes de :  Denitza Bantcheva, Catherine Boudet, Daniel Brochard, Marie-Anne Bruch, Henri Chevignard, Colette Daviles-Estinès, Jean-Jacques Dorio, Rocio Duran-Barba, Yves Ellien, Fabrice Farre, Hubert Fréalle, Nicolas Gille, Matthieu Hilfiger, Kiko, Martine-Gabrielle Konorski, Michel Lamart, Christophe Laventure, Jean-Luc Le Cléac'h, Fanny Lermin, Georges Mathieu de la Serve, Hervé Merlot, Yann Mirallès, Martine Morillon-Carreau, Gauthier Nabavian, Sabine Normand, Patricia Paul, Jean-Baptiste Pedini, Franck Reinnaz, Nicolas Rouzet, Ketty Steward, Jasmine Viguier, Patrick Werstink,
Nouvelles et récits de Vincent Brunel, Françoise Caillaux, Rodolphe Houllé, Constantin Kaïtéris, Laurence Paton.
couverture : Isabelle Clement

Le lien : c'est ICI .

Matière


Il serait possible d’y entrer,
en parcourant la veine jamais éteinte,

franchir la simple contrainte,

gagner au cœur du bois et
se fondre pour ainsi dire ne jamais exister.





Mais tout est insuffisant et l’écart trop grand.


Couture


Puis revenait comme un éclat

de voix cet après-midi dur qui

passait par la fenêtre

pauvre. Ta main ouvrière

œuvrait au quotidien couturier.

Les gens qui venaient se laissaient

évaluer sous ton mètre. Tu

mesurais donc les vivants et les coups

de craie donnaient une preuve

supplémentaire au salaire routinier.

Quant à moi, je râlais trop souvent

croyant avoir pour simple patron cette

ombre seule sur le bois de la table

où nous mangeons silencieux

avec les autres qui viendront.

Résonance générale, n° 6

 
Au sommaire : Antoine Emaz, Fabrice Farre, Lola Nicolle, Alice Popieul, Bernard Vargaftig, Jean-Paul Woodall, Laura Vazquez et Valérie Michel.
Pour tout abonnement (ou info) : c'est ICI.


Fenêtre


Par la fenêtre passent les routes :
ainsi retenues, elles volent jusqu’à toi.
Elles sont d’un ciel supposé
où l’on va sans lever le regard,
comme si l’idée d’être à tes côtés
revenait à ne prendre de l’évidence
que le chemin le plus ordinaire,
c’est-à-dire celui qui espère
sans jamais toucher terre.