Articles

Affichage des articles du juillet 2, 2013

Histoire de rien

Je m’en remets aux
blessures de mes chaussures.
Avoir tant marché et n’avoir
jamais quitté les rues. Avoir été
sans possession ni devenir
d’un ADN propice à l’usure
comme mes lacets.
Je suis d’un cuir dur, cependant, jamais
de ce simili plissé qui
exprime à lui seul la difficulté
d’être à plat, la facilité à me taire.


Paru initialement dans "Le florilège" de soc & foc.