Fil


Tu sauras que je pense à toi

que je t’écris sans même rédiger

une seule ligne de vie

à chaque pouls ressenti, jusqu’aux dernières

capillarités du monde, tu m’entendras de l’intérieur