Silence

Tu ne me donnes de la nuit
qu'un signal semblable à celui
de la neige éclairante sur les toits.
J'entends le bruit des vêtements
qui se déplient. Une autre rumeur
est celle des mots que nous avions
échangés sur le pont au-dessus de
la ville déserte. Je n'entends en réalité
que le silence qui tinte comme une cloche
entre les mains de celle que je cherche
qui te ressemble mais qui ne se retourne
que lorsque son image disparaît.


Poème XXI, in Les chants sans voix, Encres Vives, Coll. Encres Blanches, 2012.


Le numéro 12 de Littérales.