ECORCE


Avec la chaleur
la peau craquelle
la chair fruitée
livrée au regard s'émancipe.
En est-il ainsi
de nos vies qui
d'en toucher d'autres
brisent l'écorce qui les enfermait.


VUES ET REVUES

LISTES DES PAGES DU BLOG

POÉSIE CONTEMPORAINE... peut-être

TOUS LES TEXTES SONT PROTÉGÉS [page WIKIPEDIA]. Ils sont la propriété exclusive de Fabrice Farre.







ARCHIVES DU BLOGUE