CARRIÈRE

Source 
Il vient du fond du couloir.
Pour haleter ainsi il n'a jamais remercié
l'occasion de la vie. Il l'a entraperçue
en passant devant la chambre où sommeille
un enfant, où faufile un être proche de demain.
Il arrive dans le vestibule fêté par un rayon
et des confettis du pays d'or.
Il se déchausse, ses pieds se délestent
des pierres qui l'ont fait marcher.
Ses mains se perdent dans ses poches
elles manquent à l'allure, il manque
une phalange au travail aujourd'hui.